🇫🇷 Essonne : Un homme soupçonnĂ© d’ĂŞtre un pĂ©dophile, ligotĂ© et rouĂ© de coups avant d’ĂŞtre livrĂ© Ă  la police

© Facebook Secours_Publics

Après avoir reçu un appel d’urgence indiquant qu’un homme Ă©tait retenu par deux individus, les policiers se sont rendus sur place.

L’homme serait retenu Ă  Sainte-Geneviève-des-Bois dans l’Essonne, au niveau de l’avenue du Canal, Ă  proximitĂ© du Bois des Trous. Comme le relate Actu17, Ă  leur arrivĂ©e, les fonctionnaires vont dĂ©couvrir un homme âgĂ© de 36 ans, ligotĂ© et prĂ©sentant des traces de violences dont une plaie saignante au visage. Au sol, Ă  proximitĂ© de la victime, un smartphone allumĂ©, avec en fond d’Ă©cran, la photo d’une mineure nue. Après avoir Ă©tĂ© pris en charge par les secours, l’homme a Ă©tĂ© interrogĂ© sur ce qui venait de se passer et a Ă©voquĂ© une agression, sans fournir de prĂ©cisions, ajoutant que ses deux bourreaux avaient pris la fuite. Mais voilĂ , les policiers, intriguĂ©s par la dĂ©couverte du tĂ©lĂ©phone dĂ©cide de le placer en garde Ă  vue.

Ă€ Lire :  đź”´ DIRECT : Incidents en cours Ă  Paris lors du rassemblement pour Adama TraorĂ©. Regardez

En procĂ©dant aux premières investigations, les fonctionnaires dĂ©couvrent que le trentenaire fait dĂ©jĂ  l’objet d’une enquĂŞte depuis un an. Chez lui, les enquĂŞteurs retrouvent un ordinateur et deux tĂ©lĂ©phones portables. Lors de sa garde Ă  vue, il avoue que le jour de l’agression, il avait donnĂ© rendez-vous Ă  un mineur de 13 ans dans l’unique but de discuter avec lui. L’analyse technique de son tĂ©lĂ©phone a rĂ©vĂ©lĂ© qu’il avait proposĂ© une rencontre Ă  des mineurs de 10 Ă  13 ans et de poser nus contre rĂ©munĂ©ration. Des photos pĂ©dopornographiques se trouvaient Ă©galement dans la mĂ©moire du tĂ©lĂ©phone.

Deux enquĂŞtes sont donc menĂ©es conjointement, l’une concerne l’agression dont a Ă©tĂ© victime le trentenaire et la seconde sur la dĂ©tention d’images pĂ©dopornographiques et la corruption de mineurs dont cette mĂŞme personne est soupçonnĂ©e. Il a Ă©tĂ© laissĂ© libre Ă  l’issue de sa garde Ă  vue et fera l’objet de nouvelles auditions ultĂ©rieurement.