đź”´ BĂ©ziers : 6 policiers blessĂ©s lors du cambriolage d’un bureau de tabac

@ Quentin Mercedes

Un cambrioleur a blessé six policiers du commissariat de Béziers ce samedi matin. Il a été placé en garde à vue.

Ce samedi 15 aoĂ»t vers 8 heures, les policiers de BĂ©ziers ont Ă©tĂ© appelĂ©s pour venir en aide Ă  un commerçant victime d’un cambriolage. Quand les fonctionnaires sont arrivĂ©s sur place, ils ont aperçu qu’un individu tentait de voler le tiroir-caisse du buraliste. Quand l’homme a vu les policiers, il a tentĂ© de prendre la fuite. Il voulait s’emparer de cigarettes et de la caisse du magasin.

Il sera rapidement rattrapĂ© par les forces de l’ordre, mais l’homme sous l’emprise de la drogue et de l’alcool refusait de se laisser maĂ®triser. Durant l’intervention, six policiers seront blessĂ©s. Deux plus sĂ©rieusement seront hospitalisĂ©s. PlacĂ© en garde Ă  vue, l’individu ne s’est pas calmĂ© pour autant et a fait l’apologie du terrorisme. Le mis en cause a dĂ©sormais huit plaintes de policiers contre lui. A cela s’ajoutera celle du commerçant.

Ă€ Lire :  Saint-Chamas : Une patrouille de gendarmerie reçoit un parpaing lancĂ© 30 mètres plus haut

StĂ©phane Navarro du syndicat UnitĂ© SGP Police FO appelle : « A la plus grande fermetĂ© face Ă  de tels actes qui sont insupportables. Il n’est plus supportable que les policiers deviennent les cibles d’individus incontrĂ´lables. On ne doit plus pouvoir frapper un gardien de la paix sans risquer une lourde peine. Il faut que la justice soutienne la police RĂ©publicaine en prononçant des sanctions qui soient lourdes et dissuasives. » Explique-t-il au journal Midi-Libre.