đź”´ Affaire Estelle Mouzin : L’ADN de la fillette retrouvĂ© sur un matelas appartenant Ă  Michel Fourniret

©️Stéphane Bommert

Un nouvel Ă©lĂ©ment Ă©tant en cause Michel Fourniret dans la disparition d’Estelle Mouzin en 2003 vient s’ajouter au dossier.

Un ADN partiel d’Estelle aurait Ă©tĂ© identifiĂ© sur un matelas appartenant Ă  Michel Fourniret dans sa maison de Ville-sur-Lumes dans les Ardennes. Ce matelas avait Ă©tĂ© saisi en 2003.

L’information annoncĂ©e par l’avocat de Monique Olivier, l’ex-compagne de Michel Fourniret a Ă©tĂ© faite ce vendredi après-midi.

« Sur ce matelas se trouve de l’ADN d’Estelle Mouzin, un ADN partiel, à deux endroits différents. L’expert ne peut pas affirmer à 100% qu’il s’agit d’Estelle Mouzin comme l’ADN est partiel et a été mélangé à l’ADN d’une autre victime, mais on sait de source sûre que l’ADN d’Estelle Mouzin a été retrouvé sur un matelas qui a été saisi peu de temps après l’arrestation de Michel Fourniret, sur un matelas de Ville-sur-Lumes », a-t-il détaillé.

Auditionnée durant toute la semaine par la juge d’instruction en charge de l’enquête, Monique Olivier, l’ex-compagne de Michel Fourniret a avoué que son ancien mari a enlevé la Estelle Mouzin le 9 janvier 2003. Il l’aurait ensuite séquestré, violé et tué.

Ă€ Lire :  🇨🇵 NĂ®mes: Une compagnie de CRS en renfort pour sĂ©curiser deux citĂ©s sensibles de la ville

Monique Olivier se trouve maintenant mise en examen pour complicité dans cette affaire. Selon son témoignage, Michel Fourniret aurait quitté leur domicile de Sainte-Custine en Belgique le matin de la disparition de la petite Estelle.   Il aurait ensuite enlevé la petite fille à sa sortie d’école et l’aurait emmenée dans la maison de sa soeur à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes.

Dans cette maison, Michel Fourniret aurait violé et étranglé Estelle Mouzin. Pour l’heure, impossible de savoir où se trouve le corps de la petite Estelle.