đź”´ Agression de policiers Ă  BĂ©ziers : Les quatre individus incarcĂ©rĂ©s. L’un des policiers souffre de trois fractures au visage.

© Kevin Bonkendorf Photographie

Les agresseurs des policiers, lors d’un contrĂ´le dans la nuit de samedi Ă  dimanche Ă  BĂ©ziers, ont Ă©tĂ© placĂ©s en dĂ©tention provisoire dans l’attente de leur procès.

Pour rappel, lors d’un contrĂ´le routier, route de BĂ©darieux Ă  BĂ©ziers, les policiers vont constater qu’Ă  l’intĂ©rieur du vĂ©hicule, le conducteur ainsi que les trois passagers sont tous ivres.

Les quatre individus, tous connus de la justice, âgĂ©s de 28 Ă  30 n’ont pas du tout apprĂ©ciĂ© et ont insultĂ© et frappĂ© les six policiers. Comme le relate France Bleu, l’un des policiers souffre de trois fractures au visage, avec une incapacitĂ© totale de travail (ITT) de 12 jours et nĂ©cessitant une intervention chirurgicale. Un deuxième policier, qui avait perdu connaissance, s’est vu attribuer 2 jours d’ITT. Les quatre autres policiers n’ont pas d’ITT.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Perpignan: Il agresse 4 femmes avec un couteau, 5 jours aprĂ©s sa sortie de prison

Leur placement en dĂ©tention provisoire a Ă©tĂ© ordonnĂ© par le tribunal correctionnel jusqu’Ă  leur procès qui se tiendra le 16 septembre prochain. Ils risquent 10 ans de prison pour violences commises sur des policiers dans l’exercice de leurs fonctions, en Ă©tat d’ivresse et en rĂ©union, entraĂ®nant une ITT de plus de huit jours.