Poissy : Les surveillants parviennent à faire avorter une incroyable évasion

Illustration Torange

L’évasion était imminente à l’intérieur de la maison centrale de Poissy. Un détenu bien connu des services pénitentiaires notamment pour son évasion en 1992 de la prison de Clairvaux, coûtant la vie à un surveillant, s’apprêtait à prendre à nouveau la fuite.

Ce lundi 25 août, l’ELAC (l’équipe locale d’appui et de contrôle) procède à la fouille de cellule de ce détenu au passé chargé.

Lors de cette fouille, les surveillants mettront la main sur plus de 50 mètres de draps tressés, des crochets, une arme de confection artisanale, un plan des Yvelines ainsi que de l’argent liquide.

À Lire :  🇫🇷 Fleury-Mérogis : Une détenue au "profil Psy" et enceinte complètement ingérable à la prison !

Cela ne fait aucun doute, le détenu allait s’évader et dans les plus brefs délais. D’ailleurs, pour sa fuite, « le détenu a mis en avant le fait que les miradors soient fermés et qu’il comptait là-dessus pour s’évader sans risque d’être entravé » rapporte le syndicat FO Pénitentiaire.

Le syndicat demande que les miradors soient rouverts dans les plus brefs délais et que les effectifs du service de nuit soient remontés. Enfin il réclame des mesures exceptionnelles pour la sécurité des agents et de la prison.