Tour de France : Un homme s’introduit dans la chambre d’une CRS et l’agresse sexuellement à Savines-le-Lac

Sicom Urgence

Un homme de 20 ans a été condamné dans le cadre d’une comparution immédiate ce jeudi 3 septembre pour agression sexuelle et violation de domicile. Les faits sont survenus dans la nuit de lundi à mardi.

L’homme était en formation dans le village vacances de Savines-le-Lac. Lequel héberge des CRS venus sécuriser le Tour de France de vélo. Lundi 1er septembre, une soirée dansante est organisée dans le village.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Le jeune homme s’improvise DJ, et la CRS âgée de 26 ans lui demande de passer une chanson. Après cet échange, l’homme demande à ses collègues si la jeune femme est seule. Ses collègues lui répondront d’aller la voir.

En fin de soirées, l’homme a suivi la fonctionnaire afin d’identifier ou se trouvait son logement. Puis dans la nuit, il s’introduit dans la chambre de la CRS endormie. Il se glisse dans son lit. La jeune femme croit sentir une caresse sur sa cuisse, tâtonne mais ne trouve rien.

À Lire :  Aisne : Un policier tue un pitbull qui attaquait une femme et son petit chien

Les caresses se font plus pressantes, elle éclaire la chambre avec son téléphone et découvre l’homme. Elle lui demande de quitter son logement. Il s’exécute. À la barre, la victime rapporte : « J’ai dansé, ça l’a peut-être émoustillé, mais s’introduire chez moi, monter les étages, franchir trois portes… il y a un vrai souci »

Le 31 juillet déjà le garçon avait prétexté vouloir un verre d’eau pour taper à la porte d’une cliente dans la nuit et la draguer. Il avait été mis à pied par sa direction avant que la sanction ne soit levée. Poursuivi pour violation de domicile pour ce fait, il avait été relaxé rapporte le journal Le Dauphiné.

Il sera condamné cette fois à neuf mois de prison avec sursis probatoire et des obligations de soins, de travail et d’indemniser sa victime.