Mali : Deux militaires français tués par un engin explosif

Arnaud Volpe
Photo Etat-Major des Armées

Un drame s’est déroulé au Mali dans le 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes. Deux soldats français ont trouvé la mort. Un troisième a été grièvement blessé.

Deux militaires de la force française Barkhane au Sahel, du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes, ont été tués en opération ce samedi au Mali par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule blindé, a annoncé l’Élysée.

Un troisième militaire se trouve dans un état grave. « Son pronostic vital demeure réservé », indique l’État-major des Armées dans un communiqué.

À Lire :  🔴 Essonne : Le commissariat de police des Ulis attaqué en pleine nuit par plusieurs individus

 le brigadier-chef de première classe S.T. et le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe sont décédés après la destruction de leur véhicule blindé au passage sur un engin explosif improvisé.

Le président de la République a adressé ses condoléances à leurs familles, à leurs proches et à tous leurs frères d’armes. L’État major des Armées a publié la photo de l’un des soldats tués, indiquant que la famille du second avait refusé que son identité soit publiée.