Soulangy : Un forcené tire plus de 100 fois sur les gendarmes. Le GIGN le neutralise

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Pendant plus de 30 heures, un forcené équipé d’armes longues et courtes a tiré une centaine de coups de feu en direction des forces de l’ordre atteignant des véhicules et du matériel à Soulangy près de Falaise dans le Calvados.

Malgré des tirs nourris, les hommes du GIGN n’ont pas riposté. le colonel Christophe Jonqua a préféré préserver la vie du forcené âgé de 72 ans.

Déjà fragile psychologiquement, le septuagénaire serait entré en crise à la mi-journée, mardi, quand un médecin s’est présenté à son domicile, en vue qu’il soit hospitalisé d’office. Refusant la mesure, il s’est barricadé dans son domicile.

À Lire :  🇫🇷 Villeneuve-lés-Maguelone: Le détenu évadé de l'hôpital interpellé par les forces de l'ordre

Pendant que la brigade locale mettait en place un périmètre de sécurité et que le PSIG sécurisé les lieux. les négociateurs du GIGN prenaient contact avec le forcené.

L’intervention a été très longue, plus de 30 heures de négociation et une intervention qui ne fera aucun blessé. Le forcené sera finalement maîtrisé grâce à un tir de taser avant des tirs de gaz lacrymogènes.

Conduit au CHU de Caen, il s’y trouvait toujours jeudi matin. Dès son départ, des investigations ont été menées dans la maison. De nombreuses munitions ont été retrouvées.