Polynésie : Suicide d’une stagiaire du RSMAPf et une enquête pour viol

Une stagiaire du Régiment du service militaire adapté (RSMAPf) en Polynésie s’est donnée la mort par pendaison.

« Le régiment du service militaire adapté de Polynésie française a l’immense tristesse de faire part du décès du volontaire stagiaire Georgina Teaka survenu le 10 septembre. Le régiment s’associe au deuil qui affecte sa famille et lui présente ses sincères condoléances » peut on lire sur les réseaux sociaux.

À Lire :  🇫🇷 Une note du Ministère de l'intérieur alerte sur le risque "d'actes de vengeance" après la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi

Selon Tahiti News, la jeune femme, originaire de Reao, aurait mis fin à ses jours après avoir subi une agression sexuelle de la part de l’un des cadres du groupement militaire.

La jeune femme avait d’ailleurs déposé plainte à la gendarmerie. Deux autres jeunes volontaires auraient également été victimes de la même personne. Plusieurs enquêtes vont être ouvertes pour faire la lumière sur toute cette affaire.