Blois : Intervenant pour des violences conjugales, un policier reçoit un coup de tête

@ Quentin Mercedes

Après un appel d’urgence, les policiers de Blois sont intervenus dans la nuit de vendredi à samedi vers 4 heures du matin dans le logement d’une femme en détresse.

Complètement terrorisée, elle avait indiqué au téléphone que son ex-mari, déjà connu pour des violences conjugales, était en train d’essayer d’entrer de force dans son logement. Quand les forces de l’ordre sont arrivées sur place, le suspect frappait des coups contre la porte donnant sur un balcon rapporte le journal La Nouvelle République.

Alors que le forcené venait de brise la porte-fenêtre, les policiers sont intervenus mais l’homme ne se laissera pas faire, il a asséné un violent coup de tête au visage d’un brigadier. Atteint au nez, ce dernier s’est vu prescrire 5 jours dITT.

À Lire :  🇫🇷 Audincourt : Un individu dégoupille une grenade de désencerclement dans la poche d’un policier

L’agresseur sera finalement interpellé et placé en garde à vue pour dégradations, violences à agent dépositaire de l’autorité publique, outrages et rébellion.

Rien ne le calmera, le samedi matin, il s’en est pris vertement à l’enquêtrice chargée de l’auditionner. Cette policière a été menacée de mort et a été la cible d’insultes à caractère sexiste. De quoi ouvrir une nouvelle procédure judiciaire.

Cet homme avait bénéficié d’une remise en liberté anticipée durant le confinement alors qu’il purgeait une peine de trois mois de prison ferme pour des violences conjugales.

Âgé de 34 ans, il devrait passer en comparution immédiate ce lundi après-midi.