Coup de filet : 29 personnes interpellées en France pour des soupçons de financement du terrorisme

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Le parquet national antiterroriste (PNAT) a annoncé, mardi, l’interpellation de 29 personnes en France pour des soupçons de financement du terrorisme au profit de membres d’Al-Qaïda et de Daech en Syrie.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une enquête ouverte en janvier 2020 pour financement du terrorisme et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Comme le relate France Info, actif depuis 2019, le réseau visé par l’opération antiterroriste de ce mardi « repose principalement sur l’achat, en France, de coupons de cryptomonnaie dont les références ont été transmises par messagerie sécurisée à des jihadistes présents en Syrie, puis crédités sur des plateformes de bitcoins ». 

À Lire :  🇫🇷 Lyon : Des policiers de la BAC pris à partie par une cinquantaine de personnes en plein après-midi !

Les enquêteurs ont identifié « le rôle central de deux jihadistes français qui sont suspectés d’avoir créé, depuis le nord-ouest syrien, l’architecture de ce réseau de financement du terrorisme. Il s’agit de Mesut S. et de Walid F., tous deux âgés de 25 ans. Ayant rejoint ensemble la Syrie en 2013, ils sont suspectés d’être des membres du groupe terroriste Hayat Tahrir Al-Sham (HTS) affilié à Al-Qaïda et sont visés par un mandat d’arrêt suite à une première condamnation à une peine de 10 ans d’emprisonnement ».