Tempête Alex : Le gendarme retrouvé sain et sauf témoigne. « J’ai vraiment une bonne étoile »

© Kevin Bonkendorf Photographie

Le Gendarme de la brigade de Saint-Martin-Vésubie (compagnie de Puget-Theniers) qui était porté disparu vendredi soir après le passage dans les Alpes-Maritimes de la tempête Alex a été retrouvé vivant samedi matin. Il témoigne.

l’adjudant-chef Olivier Morales, commandant de la brigade est âgé de 52 ans est arrivé au printemps 2019 à Autun en Saône-et-Loire. Marié et père de deux enfants, il a inquiété tout le monde pendant plus de 12 heures.

Il était parti vendredi soir en reconnaissance dans le village lorsque le sol s’est carrément dérobé sous ses pieds. Alors qu’il allait rejoindre le PC à la mairie, le sol s’est littéralement dérobé sous ses pieds.

« Je suis tombé, j’ai réussi à m’accrocher comme j’ai pu. Et puis; j’ai enfin réussi à remonter. J’ai rencontré des gens un peu plus loin et j’ai pu dormir chez eux » a-t-il raconté au journal Nice-Matin.

À Lire :  🇫🇷 Île-de-France : Des gendarmes réservistes vont patrouiller dans les transports en commun

 “j’ai vraiment une bonne étoile… mais je suis tellement désolée pour le village, j’ai mal pour le village. Je l’aime ce village ! Et ma brigade qui a été en partie emportée, quel désastre », a déclaré le gradé qui n’a pu prévenir personne, plus aucun téléphone ni radio ne fonctionnant dans le secteur.

Ce samedi, il a dû quitter comme les autres militaires de la brigade et leurs familles la caserne dont la partie administrative est détruite et la partie famille inhabitable.

Parmi les dizaines de disparus figurent toujours deux sapeurs-pompiers.