Rillieux-la-Pape : Voitures brûlées, église prise pour cible et sapeurs-pompiers caillassés. Gérald Darmanin se rend sur place.

Capture Facebook

Le week-end a été très tendu à Rilleux-la-Pape dans le Rhône, une église a notamment était incendiée et les services de secours pris pour cible.

Ces violences urbaines, d’une ampleur inédite à Rillieux-la-Pape ont éclaté samedi soir. Comme le relate France3, les sapeurs pompiers sont intervenus à 21h30 pour des feux de véhicules, près d’une douzaine de voitures ont été entièrement ou partiellement incendiées.

Comme le relate Ouest-France, un groupe d’une dizaine de personnes, tout de noir vêtues et cagoulées pour ne pas être reconnues par les caméras de surveillance, a poussé vers 21 h 30 une voiture contre la façade d’une église et y a mis le feu, a indiqué le maire de la ville à l’AFP.

À Lire :  Loire-Atlantique : Un sapeur-pompier blessé lors d'une intervention

Alors qu’ils tentaient de maîtriser les flammes, les soldats du feu ont été pris à partie et caillassés par plusieurs individus. Les véhicules de sapeurs pompiers pris pour cible, ont été endommagés par des jets de projectiles. Il s’agirait de boules de pétanque. Fort heureusement aucun pompier n’a été blessé.

Le calme est revenu au milieu de la nuit. Dans un communiqué, le maire de la ville a évoqué des actes « intolérables, inqualifiables et révoltants, d’autant plus qu’ils sont gratuits ». 

Dans un Tweet, le ministre de l’intérieur a expliqué que ces violences étaient intolérables et qu’il se rendrait ce lundi soir sur place.