Calais : Huit CRS blessés lors d’échauffourées. Les syndicats de police s’inquiètent de « l’agressivité de certaines populations migrantes »

© Sicom-urgence.fr

Après le démantèlement du bois Dubrulle, zone des dunes, mi-juillet, les campements de migrants se multiplient à Calais, les tensions ne cessent de croître.

Comme le relate La Voix du Nord, dernier exemple en date, une rixe entre les forces de l’ordre et des migrants dans la nuit de vendredi à samedi ayant fait huit blessés chez les policiers. Comme l’explique plusieurs syndicats de police dans le quotidien régional, cette échauffourée ne sera pas la dernière.

Un syndicaliste explique « La situation n’est pas plus compliquée pour les policiers mais on fait face à des populations plus violentes et alcoolisées. Avec le mauvais temps de l’hiver, les traversées de la Manche vont se faire plus rares et on va revenir à des tentatives dans les camions, des blocages de la rocade portuaire, plus classiques ».

À Lire :  🔴 Nanterre : Les policiers se rassemblent pour rendre hommage à leur collègue Rémy qui s'est suicidé

Un second syndicaliste l’affirme « L’ambiance est morose, y compris à la Police Aux Frontières (PAF) dû à un manque d’effectif, estime-t-il. À Calais, des collègues ont eu la peur de leur vie en faisant face à de nombreux migrants, très agressifs, ils n’avaient jamais vécu ça et avec l’hiver, les collègues du commissariat vont avoir davantage de travail ».