Bayonne : Un détenu tente de s’évader de la prison

illustration

Une tentative d’évasion est survenue ce samedi 10 octobre à la maison d’arrêt de Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques.

Tout commence lors de l’appel du matin, un détenu, après avoir tapé à la porte de sa cellule, a menacé le surveillant avec une arme artisanale avant de la lui remettre sans difficulté. N’ayant pas de cellule disciplinaire de libre le Premier-Surveillant décide alors d’isoler le détenu sur le terrain de sport, les cours de promenade étant occupées.

Mais comme le relate le syndicat Force Ouvrière, lors de la réintégration du détenu, le 1er surveillant se rend compte que celui-ci avait cassé la vitre de la porte d’intervention, et qu’il s’était retranché dans le bureau du moniteur de sport. Une nouvelle fois, le détenu se rend dans le calme.

À Lire :  🔴 Riom : Un détenu fracture le nez d'un surveillant à coup de tête

La décision est prise de le placer en prévention confinement dans sa cellule. Le temps de la préparer, les surveillants placent le détenu sur une cour de promenade. Or au moment d’aller le chercher, le personnel s’est rendu compte qu’il n’y était plus et l’alarme générale est déclenchée.

Une équipe d’intervention est constituée, un surveillant l’aperçoit alors sur le toit d’une guérite en train d’escalader la passerelle surplombant le terrain de sport. Malgré l’excitation du détenu le Premier-Surveillant est parvenu à ce que le détenu se rende. Ce dernier a été transféré dans l’après-midi par les Équipe Régionales d’Intervention et de Sécurité (ÉRIS) dans un autre établissement.