Toulouse : L’Hôtel de Région va projeter les caricatures de Charlie Hebdo sur sa façade

Hôtel de région, à Toulouse

La région Occitanie a décidé de rendre hommage à Samuel Paty ce mercredi 21 octobre en projetant sur l’Hôtel de Région les caricatures du journal Charlie Hebdo.

Ce mercredi a été désigné comme étant la journée d’hommage à Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie lâchement assassiné à Conflans-Sainte-Honorine vendredi dernier. Une cérémonie en présence du Président de la République se tiendra dans l’enceinte de la Sorbonne, vers 18H50. Elle sera diffusée en direct à la télévision.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

De son coté, la région Occitanie a décidé de lui rendre hommage en projetant les caricatures des dessinateurs de Charlie Hebdo sur la façade des Hôtels de Région, à Montpellier et à Toulouse, de 17 heures à 21 heures.

Samuel Paty avait instauré un débat sur la liberté d’expression auprès de ses élèves en leur montrant les caricatures de Mahomet.

La Région précise qu’il s’agira de six des unes de Charlie Hebdo, qui seront affichées une dizaine de secondes chacune sur la façade de l’Hôtel de Région, et ce, en boucle pendant quatre heures. Parmi elles, celle publiée le 7 février 2007, intitulée : « Il faut voiler Charlie Hebdo ! ». Une caricature qui met en scène les trois grandes religions monothéistes (le christianisme, l’islam et le judaïsme).

À Lire :  🔴 À peine sorti de prison, le rappeur 6ix9ine pulvérise un record Instagram

« Au-delà de cette action symbolique, c’est ma volonté d’exprimer un message à nos concitoyens : dans notre République, il ne peut y avoir d’arrangement avec la laïcité, la liberté d’expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain. Il ne doit y avoir aucune faiblesse face aux ennemis de la démocratie, face à ceux qui dévoient la religion pour la transformer en arme de guerre, face à ceux qui frayent, par calculs ou renoncements, avec celles et ceux qui ont l’objectif politique de détruire la République. » Avait expliqué Carole Delga, la Présidente de la Région Occitanie.