Lyon : Lors de son interpellation, il tente de dérober l’arme du policier puis dégoupille une grenade

©️Quentin Mercier

Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux policiers ont été blessés lors d’une intervention. Mais un drame a bien été évité ce soir-là.

Les faits se sont déroulés dans le quartier du Mas Sud à Vaulx-en-Velin proche de Lyon. Des individus qui manipulaient leur butin ont été pris en flagrant délit par des riverains dans un petit chemin à Vaulx-enVelin.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Les forces de l’ordre sont arrivées sur place et sont tombés sur quatre individus en train de décharger de la marchandise devant les immeubles de la rue Pierre Dupont.

Mais quand les suspects ont aperçu les policiers, ils ont tenté de prendre la fuite en courant. Les fonctionnaires sont partis à leur poursuite. lors de cette dernière, l’un des fuyards s’est retrouvé dans le sous-sol d’un immeuble et face aux policiers qui tenteront de le maîtriser.

Mais l’individu s’est rebellé et s’est débattu et a tenté de s’emparer de l’arme de service du fonctionnaire, en vain. Cependant, il parviendra à dégoupiller une grenade lacrymogène de type PM7, accrochée sur le gilet tactique du policier. Cette dernière a explosé.

À Lire :  Meulan : Il termine en prison après avoir filmé des policiers en intervention

L’individu en a profité pour s’enfuir alors qu’il était menotté à un seul poignet. Il ne sera pas retrouvé. Les policiers ont récupéré son bonnet et ses gants. Ils seront exploités afin d’éventuellement identifier l’individu.

Deux policiers seront blessés, touchés au bras, ils se verront prescrire 3 et 5 jours d’ITT rapporte ACTU17. Des parfums et d’autres produits de beauté seront récupérés dans le véhicule abandonné par les quatre malfaiteurs. La marchandise avait été volée au centre commercial situé à quelques rues de là.

Une enquête a été ouverte afin de pouvoir identifier les quatre individus en fuite dont celui qui s’en est violemment pris aux forces de l’ordre.