Yvelines : Le policier qui a tiré sur un conducteur lors d’une course poursuite à Poissy a été mis en examen pour meurtre

Illustration ©️Stéphane Bommert

Un chauffard avait été abattu dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 octobre, à Poissy dans les Yvelines, le policier qui a fait feu a été mis en examen pour homicide involontaire.

Comme le relate Le Figaro, le ministère public a déclaré à l’AFP que «Les premiers éléments de l’enquête (…), l’autopsie et les éléments techniques n’ont pas permis pour l’instant d’aller dans le sens de la légitime défense».

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Pour rappel, après une course poursuite, le policier était sorti de son véhicule lorsque la voiture des fuyards s’était immobilisée mais l’automobiliste avait redémarré, «mettant en danger le policier qui, au passage de la voiture, ouvre le feu et blesse mortellement le conducteur», avait assuré le parquet la semaine dernière.

À Lire :  🇫🇷 Gilets Jaunes Acte 10: Les tirs de balles de défense des Forces de l'ordre seront filmés

L’enquête en cours ne permet pas de certifier que la voiture a foncé sur le policier. Le parquet explique, «C’est un constat de sa part, une impression. (…). La seule chose plutôt établie, c’est que la voiture a bougé, a roulé. À vive allure ou pas, ça, on ne le sait pas encore». Le policier de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi.