Hautes-Alpes : Un restaurateur menacé de mort pour avoir servi des gendarmes

© Facebook Secours_Publics

Un restaurateur a été menacé de mort ce mardi 3 novembre pour avoir servi des gendarmes à Briançon dans les Hautes-Alpes.

En effet, alors qu’ils sont réquisitionnés par la préfecture pour servir à manger à une compagnie de gendarmes mobiles dans le cadre d’un contrat de restauration collective, les restaurateurs vont être menacés de mort sur les réseaux sociaux ainsi que par téléphone de menace de destruction par incendie de leur restaurant.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Comme le relate Le Dauphiné, tout est parti d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Un homme filme les militaires attablés à l’intérieur de l’établissement et les cars de gendarmes mobiles sur le parking et s’émeut, dans des termes familiers, de la présence des gendarmes alors que les restaurants sont fermés. Dès sa publication, un déchaînement de violence s’abat sur les restaurateurs. Le maire de la ville a même réagi « Je rappelle que ces derniers [les gestionnaires du restaurant] sont réquisitionnés par la préfecture. On peut trouver ça juste, ou pas. On peut en débattre. Mais je ne peux accepter qu’un restaurateur de la ville reçoive des centaines de mails d’insulte et des menaces de brûler son restaurant ».

À Lire :  Joinville-le-Pont : alertés pour un tapage, les policiers tombent sur une fête de 400 personnes et échappent à un lynchage

Comme l’explique le quotidien régional, l’auteur de la vidéo, âgé de 26 ans, “déjà condamné à plusieurs reprises par la justice”, a été placé en garde à vue ce jeudi 5 novembre, pour “menaces de destruction dangereuse pour les personnes et les biens et atteinte à l’intimité de la vie privée”. Mis hors de cause, sa garde à vue a été levée ce vendredi 6 novembre. Comme l’a précisé le procureur, “L’enquête préliminaire se poursuit afin d’identifier le ou les auteurs de ces menaces”.