Mali : Les militaires de l’opération Barkhane neutralisent une dizaine de djihadistes

©️Stéphane Bommert

Une opération militaire, menée par les hommes de l’opération Barkhane, s’est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi au Mali.

Cette frappe est l’une des dernières liées à l’opération Bourrasque qui a mobilisé pendant un mois quelque 3.000 hommes, dont 1.600 de Barkhane, 1.100 Nigériens et 300 Maliens et qui a déjà revendiqué la mort de «plusieurs dizaines» de djihadistes, selon le porte-parole de l’état-major.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Comme le relate Sputnik, l’opération s’est déroulée vendredi soir à proximité d’In Tillit, à 80 kilomètres au sud de Gao. Une dizaine de djihadistes liés à al-Quaïda ont été neutralisés dont deux ont été fait prisonniers.

À Lire :  Yvelines : Il veut fuir le contrôle de police et fonce sur les policiers. Le chauffard, neutralisé par balle, est décédé.

C’est un drone qui avait repéré les combattants et qui a frappé avant l’intervention d’une trentaine de soldats appartenant au commando Montagne appuyés par deux hélicoptères Tigre. Comme le précise un communiqué du ministère des armées, «Cette opération coordonnée entre différentes composantes de la force Barkhane a permis […] de saisir ou détruire leurs armements, leurs moyens de communication et une vingtaine de motos».