Agen : Des élèves surveillants de la 206e promotion actuellement en stage dans toute la France testés positifs au Covid-19

Photo Facebook Enap Campus

Depuis le 5 novembre, les élèves de la 206e promotion de surveillants pénitentiaires basés à Agen sont en stage dans toutes les prisons de France. Ils sont 700 a être éparpillés afin d’effectuer un stage de mise en situation dans le milieu carcéral.

Mais cette promotion vient d’être rattrapée par le virus du Covid-19. Plusieurs élèves dans plusieurs prisons ont été testés positifs. Des mesures exceptionnelles sont et vont donc être mises en place en urgence. Car les élèves sont en détention, aux contacts des détenus.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Au centre pénitentiaire de Fresnes, 7 des 45 futurs surveillants ont été testés positifs. Tous sont placés à l’isolement en « septaine ». À Fleury-Mérogis, un dépistage à l’échelle de cet établissement doit être réalisé à compter de ce jeudi 12 novembre. Il vise entre autres les stagiaires de la 206e promotion, en provenance directe d’Agen. Au centre pénitentiaire de Lorient ou encore à Bordeaux, même cas de figure, rapporte le journal PetitBleu.fr.

À Lire :  🇫🇷 Lavaur : Pour avoir retiré la télévision au détenu mineur, le surveillant se fait rouer de coups

Dans un établissement parisien, la direction a demandé le retrait immédiat des détentions de ces stagiaires de la promotion 206. Une note de service demande aux élèves une mise en septaine jusqu’au 18 novembre avec la consigne e réaliser un test Covid et obligation d’en informer l’administration pénitentiaire.