Mali : Les militaires français neutralisent un haut cadre d’Al-Qaïda

© Sicom-urgence.fr

La ministre des armées Florence Parly a annoncé la neutralisation d’un haut cadre d’Al-Qaïda au Mali par les forces armées françaises.

Dans un communiqué de la ministre des armées, il est indiqué que le 10 novembre en fin de journée, dans la région de Ménaka au Mali, les forces armées françaises ont neutralisé Bah ag Moussa, chef militaire du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM), groupe affilié à Al-Qaïda, et l’un des principaux adjoints de son chef Iyad Ag Ghali.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

D’importants moyens de renseignement ont été engagés ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol. L’individu est considéré comme responsable de plusieurs attaques contre les forces maliennes et internationales et comme l’un des principaux chefs djihadistes au Mali, notamment chargé de la formation des nouvelles recrues.

À Lire :  🇫🇷 Autoroute A7 : Après une course-poursuite, un policier en danger tire sur la conductrice

Florence Parly a tenu à féliciter les militaires français engagés dans cette opération, ainsi que ceux qui ont contribué en matière de renseignement. La ministre a expliqué que cette opération était un succès majeur dans la lutte contre le terrorisme que la France mène avec ses partenaires au Sahel.