Gentillly : Les policiers alertés de l’égorgement d’un mouton dans un jardin. Ils parviennent à en sauver deux ce dimanche

Photo Facebook Unité SGP Police 94

Ce dimanche 15 novembre 2020 à 16h20, un équipage de police, est requis pour se rendre sur la commune de Gentilly, pour des individus en train d’égorger un mouton dans un jardin.

Sur place, les forces de l’ordre constatent la présence de 10 individus dans un jardin autour d’un mouton posé sur une palette, les 4 pattes attachées. L’un d’entre eux était en train de l’égorger.

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

A la vue des fonctionnaires de police, il cesse son action. Autour des individus se trouvaient de nombreux ustensiles : couteaux, machettes, haches.

Alors que la pauvre bête était en train d’agoniser et de hurler, un policier demandera à l’un des individus de mettre fin au supplice subi par l’animal.

Selon les personnes sur place, le mouton avait été acheté à la campagne et ils étaient en train de le préparer pour les fêtes de fin d’année pour ensuite se partager la viande.

À Lire :  🇫🇷 Saint-Ouen : Interpellation filmée. L'homme dépose plainte contre les policiers pour «torture» et «acte de barbarie»

Dans une caisse, les fonctionnaires de police découvriront des morceaux de moutons cuits ainsi qu’une tête de mouton avec des boyaux et des intestins. Mais à l’arrière d’un camion, les forces de l’ordre découvriront deux moutons encore en vie, complètement apeurés.

Les deux moutons seront pris en charge par une Association de Protection Animale. Les individus seront eux aussi pris en charge et présenté à un officier de police judiciaire dans le cadre d’une garde à vue.

Le syndicat Unité SGP Police 94 à tenue à remercier et féliciter l’intervention des policiers qui aura permis aux deux moutons de garder la vie.