Les anciens patrons du RAID et du GIGN favorables à un rapprochement police-gendarmerie

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Les deux anciens patrons du RAID et du GIGN sont favorables à un rapprochement police-gendarmerie.

Jean-Michel Fauvergue (RAID) et Thierry Orosco (GIGN), ont expliqué chez Europe1 que cette coopération entre les deux corps est aujourd’hui indispensable. Pour l’ancien commandant du GIGN même si la police est affectée aux aires urbaines densément peuplées, tandis que la gendarmerie est plutôt chargée de surveiller les grands espaces ruraux. « Chacun doit développer ses spécialités », affirme-t-il, mais « il ne faut pas que la délinquance puisse jouer de ces frontières ». Selon lui, la complémentarité des deux corps peut encore être renforcée « à tous les niveaux, entre toutes les forces de police et de gendarmerie ».

À Lire :  🚨Bordeaux : Les policiers participent à un moment de convivialité avec les Français confinés

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Même son de cloche pour son homologue du RAID, qui appelle a plus de « synergie », « Bien sûr qu’aujourd’hui elle n’est pas assez favorisée, on n’est pas encore entré dans la police-gendarmerie du XXIe siècle ».

Pour les deux hommes, la collaboration est primordiale dans le cadre de la lutte anti-terroriste. « On s’est rendu compte qu’il y avait des menaces si complexes et qui pouvaient être si importantes que séparément on ne pouvait pas les traiter ».