Joinville-le-Pont : Nouvelle fête clandestine dans le même pavillon. La police intervient.

illustration (DR)

Les forces de l’ordre sont intervenus ce dimanche soir dans le même pavillon de Joinville-le-Pont dans le Val-de-Marne pour une nouvelle soirée clandestine.

Alertés par les voisins, les policiers vont interrompre cette nouvelle fête dans ce pavillon où, une semaine plus tôt, les forces de l’ordre avaient déjà dû s’employer, non sans mal, pour stopper une soirée réunissant quasiment 400 personnes.

Selon BFMTV, la police a effectué 16 verbalisations pour non-respect du confinement, les personnes ont indiqué être venues « pour un anniversaire ». La semaine dernière, au moins un des participants s’était révélé positif au Covid-19.

Le maire de la ville a expliqué à l’AFP être « sidéré que la salle accueille encore du public ce soir », précisant que l’intérieur du pavillon avait des allures de « boîte de nuit ». Le propriétaire du pavillon et le vigile ont été mis en examen pour « mise en danger délibérée de la vie d’autrui », « exécution d’un travail dissimulé à l’égard de plusieurs personnes » et « ouverture irrégulière d’un établissement recevant du public dans une circonscription en état d’urgence sanitaire ».