Le Havre : Policier mutilé. Huit personnes arrêtées

© actupenit.com

Huit personnes dont quatre dockers ont été arrêtés et une information Judiciaire a été ouverte à la suite de la mutation d’un policier lors d’une manifestation au havre en janvier dernier.

« Une information judiciaire est en cours notamment pour des violences volontaires sur dépositaire de l’autorité publique et dégradations. Des interpellations ont eu lieu ce jour », a indiqué le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache dans le journal La dépêche.

Selon une source policière havraise, huit personnes ont été interpellées, « toutes dans la mouvance CGT », dont quatre dockers. Selon cette même source, l’information judiciaire est ouverte à Rouen notamment pour « violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique suivie de mutilation ou infirmité permanente ».

le 15 janvier dernier, un commissaire de police avait eu un doigt arraché alors qu’il protégeait la chambre de commerce et d’industrie du Havre à l’occasion d’un rassemblement contre la réforme des retraites.

À Lire :  🇫🇷 Avignon: Un policier frappé alors qu'il intervient pour un homme qui menace de se jeter dans le vide

Il avait reçu une bombe agricole, sur la main. « Notre collègue est mutilé à vie, il a perdu deux phalanges. Il souffre aussi d’une fracture au majeur et au pouce« , avait alors détaillé Laurent Dugast, syndicaliste Alternative CFDT police en Normandie. Selon lui, un deuxième commissaire avait été « projeté au sol par la déflagration » et avait souffert d’acouphènes.

Dans la soirée du 16 janvier, le ministre de l’Intérieur, à cette époque, Christophe Castaner avait, sur Twitter, condamné « sans réserve l’acte inqualifiable qui a grièvement blessé un de nos commissaires de Police nationale au Havre« .