Bentley, montres de luxe et bateau : Le Ministre de la Justice joue le jeu de la « transparence »

illustration Wikipédia

Ce mardi a été publiées les déclarations de patrimoine et d’intérêts des nouveaux membres du gouvernement nommés en juillet dernier.

Éric Dupond-Moretti, qui n’était pas, avant de devenir ministre, favorable à cette « transparence » , a lui aussi joué le jeu et a communiqué le détail de ses revenus et de son patrimoine à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie publique (HATVP).

Comme le relate le NouvelObs, en 2019, d’après ses déclarations, Éric Dupond-Moretti a gagné 857 000 euros net, 650 000 euros de revenus en tant qu’avocat, 89 000 euros en tant qu’acteur de théâtre, tout comme ses livres. Pas d’activités de consultant ou de bénévole. En 2015, année la plus faste des cinq dernières, l’avocat avait gagné 1, 1 million d’euros de revenus. Il n’avait alors aucun autre complément de salaire, seul un versement de droits d’auteurs de 11 000 euros des Editions Michel Lafon.

Côté patrimoine, le Garde des Sceaux a deux appartements à Paris, l’un de 100 m2, détenu à 50 %, et un autre de 200m2, acheté en 2010 pour 1,8 million d’euros et estimé aujourd’hui à 2, 8 millions. Il possède également une maison dans les Hauts-de-France, où il a grandi, un appartement en Corse et une maison de 300 m2 dans les Alpes-Maritimes. Au total, son patrimoine immobilier a été évalué à un peu plus de 6,5 millions d’euros. Il a également un pied-à-terre en Italie de 40 m2, détenu à 50 %.

Enfin le ministre de la Justice dispose également d’une Bentley, achetée 55 000 euros en 2017, d’un bateau, amarré dans un port de Saint-Jean-Cap-Ferrat et de deux montres, une Rolex à 13 000 euros et une Journe à 25 000 euros. Comme l’explique le NouvelObs, Eric Dupond-Moretti, qui rappelle souvent qu’il travaille depuis l’âge de 14 ans, sans avoir hérité de rien, est l’un des ministres les plus riches du gouvernement Castex, revenus et patrimoines confondus.