Incapables de sécuriser le plateau, l’émission « Vous avez la parole » n’a pas pu se tenir à Grigny

Capture France 2

Ce jeudi 26 novembre dans « Vous avez la parole », Thomas Sotto a livré un petit secret au sujet de l’organisation de l’émission. 

Le journaliste était en train de débattre avec le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal « On va se dire les choses franchement, cette émission, on voulait la faire à Grigny, c’était notre projet de départ, et on nous a dit « on n’est pas sûrs, on n’est pas capables de sécuriser les lieux ».

Est-ce qu’aujourd’hui en 2020, en France, c’est pas un problème de se dire qu’on ne peut pas aller faire une émission de télévision en banlieue parisienne en étant sécurisés ? Ce sont les forces de l’ordre qui nous ont dit ça », a lâché le présentateur. 

Gabriel Attal a de son côté expliqué « Evidemment c’est un problème, mais j’espère que vous êtes conscient que c’est un problème qui ne date pas d’aujourd’hui ça fait des années que c’est un problème dénoncé par des élus ».

Comme le relate Télé-Loisirs, Louis Aliot, représentant du RN s’en est alors mêlé : « Vous nous dites ‘on n’a pas pu tenir une grande émission du service public dans une ville française’, mais c’est extravagant, parce que si vous n’arrivez pas à tenir une émission de service public, somme toute assez conventionnelle dans une ville comme Grigny, c’est que c’est à se désespérer de tout et que les politiques peuvent rentrer à la maison » a t il dénoncé, avant d’ajouter : « Partout en France on ne peut pas tenir une émission à Grigny, votre projet il est mauvais ! S’il avait été bon on pourrait dans les rues circuler librement ».