Mali : Trois bases de l’armée française attaquées dans le nord du pays

Capture Facebook @ri1er · Base militaire

Trois bases de l’armée française dans le nord et l’est du Mali ont été attaquées ce lundi 30 novembre 2020 en l’espace de quelques heures.

Les camps, situés à Kidal, Ménaka et Gao ont été touchés par des « tirs indirects » a déclaré le porte-parole de l’opération Barkhane. Fort heureusement, ces attaques n’ont fait aucune victime.

Comme le relate Ouest-France, seule la base de Kidal a subi des dommages. Celle-ci abrite également des contingents de la Minusma, la mission des Nations unies au Mali. L’ONU n’a pu être jointe dans l’immédiat.

Comme le rappelle le quotidien régional, l’armée française a tué le chef militaire de la branche sahélienne d’Al Qaïda le 10 novembre dernier.