Nice : Attentat du 14 juillet. Deux suspects libérés de prison suite à une erreur de procédure

©️KMV Khrys Monteur Vidéo

C’est une erreur de procédure qui a permis à deux hommes d’être libérés de prison. ils étaient soupçonnés d’avoir joué un rôle dans la fourniture d’armes au terroriste de l’attentat de Nice en 2016 sur la promenade des Anglais faisant 86 morts et près de 500 blessés.

Deux cousins de nationalité albanaise, âgés de 28 et 42 ans étaient incarcérés depuis quatre ans dans le cadre du dossier de l’attentat de Nice en 2016. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans la fourniture de l’arme au terroriste, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.ils ont été remis en liberté ce lundi après une erreur de la juge d’instruction antiterroriste raconte ACTU17, citant le journal Le Parisien.

À Lire :  Mali : La libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français

Les cousins avaient été initialement  mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Cependant ils seront finalement jugés pour « association de malfaiteurs à caractère non terroriste » et pour « infractions à la législation sur les armes ».

La juge antiterroriste avait requis dans son ordonnance, le maintien en détention des deux mis en cause albanais, jusqu’au procès. Mais face à l’abandon des charges terroristes à leur encontre, pour des délits correctionnels, il était nécessaire de rédiger une ordonnance distincte.

Le parquet général de Paris a constaté cette erreur et a donc été contraint de libérer les deux hommes à leur grande surprise…