La plainte de l’individu qui avait percuté la portière d’une voiture de police au guidon d’une motocross classée sans suite

Un accident de moto avait provoqué des violences urbaines en avril dernier, le parquet a décidé de classer sans suite la plainte de l’homme qui avait percuté la portière d’une voiture de police.

Le 18 avril dernier, Mouldi C., 30 ans, était sur une motocross de 80 cm3 non homologuée à Villeneuve-la-Garenne. Comme le relate Actu17, l’homme a alors percuté la portière d’une voiture de police arrêtée à un feu rouge.

Le mis en cause était sous l’emprise du cannabis et sans casque au moment des faits. Il était sorti de chez lui sans attestation de sortie, durant ce premier confinement lié à l’épidémie de coronavirus et était sous contrôle judiciaire au moment des faits. Les policiers lui avaient prodigué les premiers soins, grièvement blessé à la jambe il avait été ensuite hospitalisé. À la suite de cet accident, des vidéos de l’homme au sol avaient été diffusées sur les réseaux sociaux et avaient entrainé des violences urbaines.

Le trentenaire avait alors déposé plainte. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie afin de déterminer si les policiers de la Brigade AntiCriminalité (BAC) de nuit des Hauts-de-Seine avaient commis une faute, et si le fonctionnaire avait délibérément ouvert sa portière pour blesser l’homme à moto. Le parquet de Nanterre a annoncé ce vendredi que cette plainte avait été classée sans suite et l’homme sera jugé ce mardi pour son comportement dangereux.