Emmanuel Macron annonce un « Beauvau de la Sécurité » dès janvier afin d’améliorer les conditions d’exercice de la police et consolider le lien de confiance avec les Français

Illustration Wikipédia

Emmanuel Macron a décidé de réunir des représentants des forces de l’ordre, des élus et des citoyens à partir de janvier lors d’un « Beauvau de la sécurité »

«  J’y interviendrai personnellement », ajoute le chef de l’État dans une lettre répondant au secrétaire Général du Syndicat Unité-SGP-FO, qui lui avait écrit pour lui faire part de la « colère » qu’ont suscité chez les policiers ses propos reconnaissant des contrôles au faciès rapporte le journal La voix du Nord.

Emmanuel Macron souhaiterait améliorer les conditions d’exercice de la police et consolider le lien de confiance avec les Français. Ce rendez-vous sera axé sur les sept chantiers de réforme qu’a présenté le ministre de l’intérieur fin novembre, à savoir : la formation, l’encadrement, les moyens, la captation vidéo des interventions, l’inspection, les effectifs et le lien entre police et population, dont la lutte contre les discriminations et le rapport aux médias.

Emmanuel Macron veut avancer « rapidement et concrètement pour améliorer les conditions d’exercice du beau est indispensable métier qui consiste à garder la paix » explique-t-il.

«La France tient par ses policiers et ses gendarmes», «nous leur devons soutien et protection. J’y veillerai», conclut-il.

Par ailleurs, suite à l’appel des syndicats de police, à cesser les contrôles d’identité en signe de protestation, Gérald Darmanin les recevra le 18 décembre.