Fresnes : Une figure de la prison tombe pour avoir détourné des milliers d’euros

© ACTUPenit.com

Un surveillant de la maison d’arrêt de Fresnes a reconnu ce mardi avoir détourné près de 18.000 euros au sein du mess qu’il présidait.

Le fonctionnaire, âgé de 52 ans, a reconnu les faits lors de sa garde à vue dans les locaux du groupe économique et financier du SDPJ 94. Frédéric G. était le président du mess mais pas que…

Comme l’explique Le Parisien, cet ancien secrétaire local du syndicat Ufap-Unsa de la prison et actuel représentant du personnel au niveau régional est une figure de l’établissement. Une source de l’administration pénitentiaire précise au média parisien, « On ne parle pas de n’importe qui, il s’agit d’une figure du syndicalisme connue pour sa gouaille et qui se considérait un peu comme le roi du pétrole à Fresnes ».

À Lire :  🇫🇷 Seysses: Situation sous contrôle après la mutinerie à la prison, les explications sur l’incident

Le mis en cause travaille actuellement au service des extractions judiciaires, il a écopé de huit mois de prison avec sursis avec une interdiction d’exercer la présidence d’une association pendant cinq ans. Le comble dans cette histoire, c’est que le fonctionnaire, par sa qualité de représentant du personnel du syndicat Ufap-Unsa siège toujours au comité technique régional et notamment à la commission de discipline. C’est lors de celle-ci que sont décidées les sanctions administratives pour les surveillants suspectés de fautes graves.