Affaire Fiona : Cécile Bourgeon condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. Berkane Makhlouf à 18 ans

DR

Le verdict est tombé, Cécile Bourgeon est condamnée à 20 ans de réclusion criminelle et son ex-compagnon Berkane Makhlouf à 18 ans.

Ce mardi 15 décembre, le ministère public avait requis 30 ans de réclusion contre Cécile Bourgeon, la mère de Fiona morte en 2013 à l’âge de cinq ans, et son ex-compagnon Berkane Makhlouf, lors d’un nouveau procès en appel devant les assises du Rhône.

Selon l’avocat général Joël Sollier, « il y a de fortes probabilités que Berkane Makhlouf – condamné à 20 ans de prison en première instance – ait porté les coups fatals » à la fillette. Mais, selon lui, « nous avons toutes les preuves de la complicité de Cécile Bourgeon », dont ce quatrième procès a souligné la personnalité « caméléon » et le manque d’affect.

Le magistrat a rappelé qu’en droit, « le complice est puni comme l’auteur principal du crime », tandis que la mère de Fiona avait été condamnée à cinq ans d’emprisonnement en 2016, notamment pour dénonciation mensongère et non assistance à personne en danger.

Aujourd’hui, elle comparaissait libre après avoir purgé sa peine. « Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf ont exercé tous deux des maltraitances (…) Ils ont tué cette enfant », a assuré M. Sollier dans son réquisitoire, demandant aux jurés de « mettre fin à cette association de la ruse et de la rage ». Il a également écarté « l’argument de l’emprise » invoqué par la défense de Cécile Bourgeon, et s’est inquiété du « risque de réitération des faits » qui n’a pas été écarté par les experts.

Le corps de la petite Fiona n’a toujours pas été retrouvé.