Chanteloup-les-Vignes : Deux policiers brûlés par des tirs de mortiers d’artifice hier soir

Illustration

Deux policiers ont été blessés hier soir à Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines par des individus qui n’ont pas hésité à leur tirer dessus avec des mortiers d’artifice.

Les faits se sont produits alors que quatre fonctionnaires s’apprêtaient à contrôler deux individus ce mardi vers 18 heures dans le quartier de la Noé à Chanteloup-les-Vignes lorsque ces derniers s’en sont pris à eux.

Les forces de l’ordre ont été visées par des tirs de mortiers d’artifice ont été contraintes de se replier dans la gare de la commune. C’est des renforts de police qui permettront de mettre fin à l’agression.

À Lire :  Strasbourg : Une jeune gendarme se suicide avec son arme de service

Mais deux jeunes policiers adjoints de sécurité seront blessés. Ils souffrent de brûlures .L’un sous l’œil droit et au nez, le second à l’aine. Ce dernier a indiqué qu’il avait aussi des acouphènes, relate ACTU17.

Ils seront pris en charge par les sapeurs-pompiers et évacués vers l’hôpital. Une enquête a été ouverte afin de retrouver les auteurs de l’attaque. C’est le commissariat de Conflans-Sainte-Honorine qui est en charge de l’enquête.

Le syndicat Alliance Police Nationale a dénoncé cette agression, la jugeant « inacceptable » et réclame des tenues ignifugées pour les policiers, qui font désormais quotidiennement face à des tirs de mortiers. Tout comme le syndicat SGP FO Police.