Paris : Les policiers qui se sont rassemblés devant l’Arc de Triomphe seront sanctionnés

Lundi soir, une centaine de policiers s’étaient rassemblés devant l’Arc de Triomphe à Paris afin de manifester leur mécontentement contre les déclarations d’Emmanuel Macron lors d’une interview pour le journal Brut.

Les propos du président portés sur les « violences policières » et les contrôles au faciès. Ils ont poussé les policiers à se rassembler ce lundi. Mais la préfecture de police a décidé de réagir face à ce rassemblement.

Ainsi, les policiers vont devoir s’expliquer. Ils sont soumis au devoir de réserve et n’ont pas le droit de manifester pendant leurs heures de travail. C’est le Préfet, Didier Lallement qui a pris cette décision.

À Lire :  🇫🇷 Corbeil-Essonnes: Des gendarmes offrent des consoles "volées" à des enfants hospitalisés

Les policiers vont donc être convoqués en janvier prochain au service de déontologie de la préfecture de police de paris. A l’issue de l’enquête administrative, une sanction pourrait être attribuée à chacun d’entre eux.

Nous apportons notre soutien aux policiers impliqués dans cette affaire.