Policier lynché le 28 novembre à Paris : Un individu en garde à vue

(capture écran vidéo/@TaoualitAmar)

Le 28 novembre dernier, 98 policiers et gendarmes avaient été blessés en France lors de la manifestation contre le projet de loi « sécurité globale ».

Ce jeudi, un individu a été interpellé. il est suspecté d’être impliqué dans des violences envers les forces de l’ordre.

Le 28 novembre, un policier de la 31e compagnie d’intervention de la Direction de l’ordre public et de la circulation, avait été roué de coups par plusieurs individus. la scène d’une violence extrême avait été captée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Agé d’une trentaine d’années, le suspect a été arrêté dans l’ancienne caserne désaffectée de la gendarmerie de Cachan (Val-de-Marne), transformée en squat de l’ultra-gauche. Il a été placé en garde à vue.

Il est soupçonné d’avoir commis des violences sur un ou plusieurs policiers le 28 novembre. Sur le lieu de son interpellation, les enquêteurs ont trouvé des lunettes et des masques de protection, et ont saisi un cocktail Molotov ainsi que les vêtements que le suspect aurait porté le jour des faits rapporte ACTU17.

Les enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) travaillent sur ce dossier dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Paris pour « violences en réunion sur personnes dépositaires de l’autorité publique ».