Rennes : Rassemblement de policiers devant la maison de la maire. Gérald Darmanin réclame des sanctions

Capture Samuel Nohra

Après les policiers Parisiens, ce sont les policiers Rennais qui sont menacés de sanctions suite à leur rassemblement nocturne. La nuit dernière, des fonctionnaires se sont rassemblés devant le domicile de la maire de Rennes. Ce soir, Gérald Darmanin a réclamé des sanctions.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les policiers Rennais ont fait hurler leurs sirènes sous les fenêtres de la maison de la maire de la ville, Nathalie Appéré. Ils ont ensuite réitéré devant la préfecture peu après 23 heures.

Comme dans de nombreuses villes françaises, les policiers se rassemblent la nuit depuis les propos d’Emmanuel Macron dans une interview pour le journal Brut.

À Lire :  Seine-et-Marne : Il fonce délibérément sur un policier pour échapper au contrôle et le blesse

la maire de Rennes, a par ailleurs réagi sur Twitter en adressant une lettre ouverte au syndicat de police Alliance ce vendredi matin, dans laquelle elle estime qu’il s’agit de « méthodes d’intimidation, qui ne sont pas admissibles ».

Le syndicat avait répondu dans la journée en expliquant qu’il n’était pas à l’origine de la manifestation en précisant qu’il s’agissait d’une « initiative personnelle de certains collègues ».

En fin de journée, Gérald Darmanin a également réagi en demandant un rapport au DGPN (directeur général de la police nationale) et que des sanctions soient prises.