Yvelines : La femme qui a poignardé à mort son neveu et tenté de tuer sa nièce s’en est également prise à son bébé

©️Quentin Mercier

Un drame s’était produit la nuit de Noël dans les Yvelines, à Limay. Une femme a poignardé à mort son neveu âgé de 10 ans et sa nièce âgée de 4 ans a été grièvement blessée. L’enquête avance sur ce drame. Nous savons maintenant que la femme s’en est également prise à son nourrisson.

La femme âgée de 31 ans a reconnu les faits, en expliquant souffrir d’une dépression post-natale. Lors de sa garde à vue, « elle s’est expliquée très précisément sur les faits, qu’elle a reconnus, en expliquant qu’elle a fait une très grave dépression post-partum après la naissance de son bébé » en novembre dernier, a indiqué le parquet.

Elle explique avoir « complètement perdu pied » ce soir-là. sans « aucun élément déclencheur » identifié pendant le repas de Noël. « C’est quelqu’un décrit par ses proches comme particulièrement douce et attentive avec les enfants« , a-t-il ajouté, précisant qu’elle avait pour habitude de gâter son neveu et sa nièce.

La femme qui travaille depuis 10 ans dans une école maternelle faisait part « d’une très grande fatigue » depuis son accouchement ont expliqué ses proches. Jeudi soir, la veille de Noël, elle dînait avec sa soeur, son frère et son mari, chez ses parents à Limay. Trois enfin étaient présents. Son neveu de 10 ans, sa nièce de 4 ans et son bébé.

À Lire :  🔴 Coronavirus : Emmanuel Macron prendra la parole et s'adressera aux Français jeudi soir

A la fin du repas, son mari est rentré seul à leur domicile. L’un de ses frères en a fait de même, laissant ses deux enfants dormir sur place. C’est dans la nuit que la femme a emmené les deux enfants de son frère dans l’aire de jeux derrière l’appartement, armé d’un couteau et d’un cutter. Elle les blessera à plusieurs reprises. Certaines plaies attestent « d’une grande violence, d’une forme d’acharnement« .

Puis elle est allée chercher son nourrisson dans l’appartement, qu’elle « a piqué avec la pointe d’un couteau ». « Elle n’a pas complètement commis son geste irréparable à son égard, mais c’était son intention », selon le parquet, qui enquête pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans et double tentative d’homicide sur mineurs.

l’alerte sera donné vers 3h15 du matin par des voisins puis par la grand-mère. Les secours ne parviendront pas à réanimer le petit garçon. Son autopsie aura lieu lundi.

La fillette, grièvement blessée, est encore à l’hôpital. Son pronostic vital n’est pas engagé. Le nourrisson a également été pris en charge médicalement.