Landes : Il dérobe l’arme d’un gendarme âgé de 24 ans et lui tire dessus

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Un événement grave c’est produit ce mercredi après-midi dans les Landes, à Sanguinet. Un individu a été placé en garde à vue. Il est parvenu à dérober l’arme d’un gendarme et lui a tiré dessus. Le militaire a été hospitalisé en urgence.

Les faits se sont produits vers 13 heures ce mercredi 30 décembre 2020 sur la commune de Sanguinet. L’agresseur présumé s’était échappé de l’hôpital psychiatrique ou il s’y trouvait hospitalisé pour schizophrénie. Il avait été interpellé auparavant par la Police en Gironde pour des vols mais avant de le placer en garde à vue, comme l’homme souffrait visiblement de troubles psychiatriques, il avait été conduit à l’hôpital pour examens, rapporte le journal France Bleu. C’est de cet hôpital qu’il s’était échappé.

Les gendarmes l’ont retrouvé sur le parking de l’Intermarché de Sanguinet. Les militaires ne sont pas intervenus dans le magasin car l’individu était potentiellement armé d’un couteau. Alors qu’il venait de sortir de la grande surface, il a aperçu les gendarmes et s’est enfui en courant vers un petit marécage.

Les militaires ont réussi à le rattraper mais pendant l’interpellation, le fuyard a réussi à s’emparer de l’arme de service d’un des gendarmes et lui a tiré dans la jambe droite. Le militaire, âgé de 24 ans, appartenant au PSIG de Parentis-en-Born, a été hospitalisé sur l’hôpital de la Teste. Son pronostic vital n’était pas engagé ce mercredi soir.

L’individu a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte. Elle est pilotée par la brigade de recherche de la gendarmerie de Parentis en Born et par la section de recherche de Pau. Le jeune gendarme a subi une opération chirurgicale en ce début de soirée.