Vannes : Une vingtaine d’individus sectionnent un poteau de surveillance et s’en prennent aux policiers

© Quentin Mercier

La nuit du samedi 2 au dimanche 3 janvier a été agitée à Vannes dans le Morbihan.

La police a dû se rendre en urgence dans le secteur de la résidence Armorique, où une vingtaine d’individus étaient regroupés malgré le couvre-feu pour sectionner un poteau de vidéosurveillance.

Mais comme le relate Le Télégramme, à leur arrivée, les forces de l’ordre ont été accueillies par des jets d’objets divers et leur intervention a été volontairement ralentie par le groupe qui avait barré la route avec des conteneurs poubelles en feu et du mobilier.

Le poteau n’a pas résisté et est tombé sur la chaussée. Le groupe a pris la fuite, les policiers ont réussi à interpeller un homme qui a été placé en garde à vue. C’est la quatrième fois que des poteaux de vidéosurveillance sont la cible d’individus armés de disqueuse ou de tronçonneuse.

À Lire :  🇫🇷 Val-d’Oise : Un adolescent de 16 ans interpellé après avoir relayé « l’appel à la purge ».

Le maire de la ville a expliqué dans le quotidien régional, « Il s’agit là de faits intolérables qui ne sont pas acceptables, dit David Robo. Je salue le travail de la police nationale qui ne lâche rien et qui est présente tous les soirs. Il n’y a pas de quartiers de non droit à Vannes et Kercado n’échappe pas à la règle. On voit bien que la présence de la vidéosurveillance et des polices nationale et municipale gêne les délinquants dans leurs trafics ». Il a expliqué ensuite que le poteau serait remplacé très rapidement.