Disparition de Delphine Jubillar : De nouvelles recherches ont été effectuées au domicile du couple sur l’extérieur de la maison

Capture Twitter @GendarmerieNationale

Cet après -midi, de nouvelles recherches ont été menées par les gendarmes au domicile du couple Jubillar. L’objectif de ces nouvelles fouilles dans cette maison de plus de 100 m² et toujours en chantier était d’exploiter le moindre indice utile à l’enquête.

Pour le moment, on ne sait pas si ces nouvelles fouilles ont été fructueuses ou non. Les gendarmes ont élargi la zone de recherche à l’extérieur de la maison sur un terrain de l’autre côté de la route. 

La mère de famille a disparu il y a maintenant trois semaines, en pleine nuit, à Cagnac-les-Mines dans le Tarn. Des techniciens en identification criminelle du département sont arrivés en début d’après-midi ce mardi pour procéder à de nouvelles vérifications. Qui se sont concentrés sur l’extérieur de la maison avec un détecteur de métaux.

En décembre dernier, la jeune femme de 33 ans a quitté son domicile, et n’a depuis plus donné signe de vie. Cette jeune mère de deux enfants « serait partie seule à pied« , avait indiqué le procureur d’Albi, Alain Berthomieu. « C’est au petit matin que le mari se serait aperçu que sa femme n’était plus au domicile et a signalé la disparition« , avait ajouté le magistrat précisant qu’il avait ouvert une enquête pour « disparition inquiétante« .

À Lire :  Serveur Minecraft : comment faire le bon choix ?

Selon des proches, la jeune infirmière aurait quitté sa maison avec ses deux chiens. Les animaux seraient revenus seuls au domicile le mercredi vers 4h du matin. « On n’est pas dans le cadre d’une disparition ‘classique’ d’une personne âgée désorientée. On a une jeune femme de 33 ans, maman de deux enfants, qui quitte son domicile en pleine nuit et qui ne réapparaît pas« , expliquait-on du côté de l’état-major de la gendarmerie.

Le couple Jubillar connaissait des difficultés et était en instance de divorce selon des témoins. Delphine était par ailleurs très proche de ses deux enfants, les voisins ont donc du mal à imaginer qu’elle soit partie sans eux rapporte le journal Morandini.