Cagnotte de soutien au « boxeur » de gendarmes : Christophe Dettinger ne touchera pas les 145.000 euros

Capture Twitter

La justice a annulé la cagnotte de 145.000 euros en soutien à Christophe Dettinger, l’ex-boxeur qui avait agressé plusieurs gendarmes lors de l’acte 8 des gilets jaunes.

La cagnotte avait été créée le 6 janvier 2019, Christophe Dettinger se trouvait alors en garde à vue. La veille, il avait violemment frappé deux gendarmes à Paris, lors de la manifestation.

Comme le relate L’Obs, l’ancien boxeur ne touchera pas les 145.000 euros, le tribunal a annulé ce mercredi 6 janvier la cagnotte Leetchi, jugeant l’objet de cette collecte contraire à l’ordre public.

Les contributeurs se verront restituer leur participation. dans un communiqué, le tribunal a expliqué « Au moment de l’ouverture de la cagnotte, la seule notoriété du boxeur gilet jaune reposait sur le fait d’avoir commis des violences sur les forces de l’ordre et, plus précisément d’avoir assené des coups de poing à un gendarme mobile et des coups de pied à un autre gendarme à terre ».