Loire-Atlantique : Il crache sur les gendarmes en disant qu’il a le COVID et le SIDA et termine en prison

©️Sicom-Urgence

Un homme de 20 ans a été jugé ce mardi pour avoir craché sur des gendarmes en leur annonçant avoir le COVID et le SIDA.

Les faits se sont déroulés le 8 novembre dernier à à Sainte-Pazanne en Loire-Atlantique. Ce jour-là, le prévenu sortait d’une soirée avec « près de 3 g d’alcool » dans le sang selon la procureur.

Comme le relate Actu.fr, au volant de la voiture qu’il avait volée, l’individu, sans permis, avait alors traversé un rond-point puis s’était encastré dans le muret d’une riveraine, à quelques centaines de mètres de la gendarmerie de Sainte-Pazanne. Il avait alors pris la fuite avant que le véhicule ne s’enflamme.

Une gendarme en repos ayant aperçu le jeune homme dans le bourg de la commune avait alerté ses collègues. Mais lors de son interpellation, le mis en cause avait frappé et craché sur les militaires en les insultant et les menaçant de mort. L’un d’eux avait ainsi eu « un œil au beurre noir » et un autre avait terminé l’intervention avec « une entorse au niveau du pouce ».

À Lire :  🇫🇷 Jérôme Rodrigues et trois autres Gilets jaunes déposent plainte pour violences à l’encontre des forces de l’ordre

L’homme a été incarcéré, condamné à neuf mois de prison ferme et n’en a pas fini avec la justice. Le parquet a profité de sa garde à vue pour lui faire purger quatre mois de prison ferme prononcés antérieurement. Et il est actuellement sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une enquête en cours.