Gard : Il est condamné après avoir traité une gendarme de « sale bougnoule »

Un homme âgé d’une quarante d’années a été condamné par le tribunal pour des faits d’outrage visant une gendarme de Saint-Gilles, dans le Gard.

L’homme a également diffusé des propos odieux sur sa page Facebook. « Je regrette fortement, je me suis emporté, une fois de plus suite à un traitement médical mal pris et à l’alcool » explique l’individu devant le tribunal ou il est  poursuivi pour des faits graves d’outrage visant une gendarme de Saint-Gilles, en raison de ses origines.

L’homme est aussi mis en cause pour des faits de provocation publique à la haine et d’apologie de crime après avoir diffusé des propos odieux, via sa page publique Facebook sur les juifs, les arabes, les camps d’extermination.

À Lire :  🇫🇷 Grenoble-Varces : Un surveillant de la prison s'en sort avec une fracture après l'attaque d'un détenu !

Le 21 novembre dernier, les gendarmes étaient appelés pour un différend à Générac. L’homme avait  » vu un noir à la télévision » et avait tout cassé dans la maison. A l’arrivée des militaires, il avait déclaré : « Elle est encore là cette sale bougnoule » en s’adressant à une gendarme rapporte le journal Midi Libre.

En garde à vue, le prévenu clame : « Je veux qu’on parle de moi. Je veux des journalistes. » 

La représentante du parquet a requis 18 mois de prison et un maintien en détention. Il sera finalement condamné à six mois de détention mais sous surveillance électronique.