Un commissaire de police suspendu après avoir envoyé une carte de voeux caricaturale

Le dessin à l'origine de la polémique © Wingz

Samedi, Gérald Darmanin a annoncé avoir suspendu le commissaire de police de la circonscription de Plaisir dans les Yvelines suite à l’envoi d’une carte de vœux caricaturale.

Sur cette carte figure le dessin d’un policier près de sa voiture s’adressant à un homme, « rapprochez-vous un peu. Mon taser recharge sur l’allume-cigare« , et une légende: « Le commissaire et les policiers de la circonscription de sécurité publique de Plaisir vous souhaite une bonne année 2021« .

« Dès que j’ai eu connaissance de cette ‘carte de vœux’, l’Inspection générale de la police nationale a été saisie et a déjà entendu ce commissaire (vendredi). Je l’ai suspendu à titre conservatoire« , a tweeté le ministre de l’Intérieur.

Voilà qui vient justifier l’ouverture d’une enquête contre un commissaire de police. Pourtant, ce dernier n’est pas l’auteur de la caricature, signée de la main du dessinateur de presse Wingz. Depuis 2005, celui-ci vend ses dessins humoristiques à différents médias, dont Métronews, 60 millions de consommateurs, Public Sénat ou le JDD. Sur son compte Twitter, Wingz a expliqué que le dessin concerné date d’aout 2015, et fait partie d’une série consacrée aux violences policières aux Etats-Unis rapporte le journal Valeurs Actuelles.

Le dessin, pensé contre les violences policières, serait donc subitement devenu raciste cinq ans plus tard, parce que diffusé par un policier. 

Pourquoi penser que le commissaire a envoyé cette carte par racisme ? Ne devons-nous pas voir cela comme de l’autodérision, de l’humour ?