Belgique : Une policière lynchée au sol, un commissariat incendié. Scènes de chaos à Bruxelles. Regardez

⬇️ SOUTENIR LES FORCES DE L’ORDRE ⬇️

Capture Twitter

Une manifestation a complètement dégénéré mercredi à Bruxelles en Belgique. 500 personnes étaient rassemblées vers 15 heures près du commissariat de la rue de Brabant à Saint-Josse-ten-Noode. Une action pour dénoncer le décès d’Ibrahima, 23 ans, après son interpellation samedi soir dans la capitale belge.

La violence était extrême à en croire les vidéos postées sur les réseaux sociaux. Les faits se sont déroulés ce mercredi 13 janvier suite à la mort d’un jeune Guinéen. Ibrahima, 23 ans aurait tenté de se soustraire à son contrôle avant d’être rattrapé par les policiers « Il a perdu connaissance et les policiers présents ont fait appel aux services de secours. Une ambulance et un SMUR sont arrivés sur place et il a été emmené à l’hôpital. Il est décédé à l’hôpital à 20h22 », a précisé le parquet de Bruxelles.

Mercredi une manifestation avait débuté vers 15 heures mais vers 17 heures, la situation a dégénéré. Entre 50 et 100 individus ont commis des dégradations et ont affronté les forces de l’ordre.

À LIRE :  Fréjus : Deux policiers blessés dont un grièvement lors d'une intervention

Le poste de police situé rue Brichaut a été incendié et dégradé. Un feu de poubelles a aussi été allumé devant le commissariat de la Zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles situé rue Nicolay 6, a indiqué la police. D’autres poubelles ont été brûlées et six véhicules de police ont été dégradés, dont trois qui ont été incendiés.

🔴 Vous Pouvez Nous Soutenir En Cliquant Ici Et Visiter La Boutique De Soutien En Cliquant Ici ! 🔴

Cinq blessés sont à déplorer, donc quatre policiers rapporte le journal  Le Soir. Une policière a été rouée de coups au sol et grièvement blessée. Une courte vidéo montrant cette violente agression est visible sur Twitter.

Le calme est revenu vers 19H30 où les policiers ont dû faire usage d’un canon à eau pour repousser les manifestants. 112 arrestations administratives ont été réalisées. 30 mineurs font partie des personnes arrêtées. En outre, le parquet de Bruxelles a annoncé ce jeudi matin l’interpellation de trois suspects, deux majeurs et un mineur, « pour des faits d’incendie volontaire », suite à l’incendie du commissariat de police situé rue Brichaut explique ACTU17.