Vidéo insoutenable : Un policier municipal violemment frappé au sol à Nice

Capture Facebook

Une scène de violence insupportable s’est jouée dans le quartier de l’Ariane à Nice dans la nuit de lundi à mardi. Un policier municipal a été blessé.

Sur la vidéo postée sur les réseaux sociaux, on peut voir trois policiers municipaux en train de tenter de maîtriser autant d’individus. L’un d’eux prend le dessus sur un agent. Il le met à terre. Il lui assène alors de violents coups de poing au visage. Un policier doit le repousser en actionnant sa bombe lacrymogène.

Cette scène est enfer le deuxième acte de cette affaire qui avait débuté bien plus tôt dans la nuit de lundi à mardi. C’est lors d’un simple contrôle routier dans le cadre des mesures de respect du couvre-feu que les policiers municipaux aperçoivent une Volkswagen T-Roc arrivant à vive allure sur le pont Garigliano.

« Les policiers se placent à l’intersection pour lui intimer l’ordre de s’arrêter« , raconte Richard Gianotti, le directeur de la police municipale de Nice au journal Nice-Matin. « Le conducteur marque un temps d’arrêt. Il regarde les agents. Puis il enclenche la marche arrière et recule à vive allure. Se voyant acculé, il fonce en direction des collègues pour forcer le passage. » Les agents s’écartent à temps. Aucun d’entre eux n’est blessé, par chance.

À Lire :  🇫🇷 Morbihan : Deux véhicules de gendarmerie incendiés en pleine nuit

Le véhicule s’engouffre ensuite sur l’A8, en direction de Nice-Nord. Vers 1h du matin, le centre de supervision urbaine (CSU) repère le SUV du côté de l’aire Saint-Michel. Les policiers municipaux n’ont pas engagé de course-poursuite. Mais vers 2h15, en sillonnant le quartier, ils retombent sur la Volkswagen boulevard de l’Ariane.

C’est là que la vidéo commence. A l’intérieur du véhicule il y a un individu et deux hors de l’habitacle. Les policiers municipaux viennent interpeller le conducteur. Mais ce dernier se rebelle. « Des coups très violents sont portés à l’encontre d’un de nos agents« , témoigne Richard Gianotti. Blessé au visage, le policier est conduit à l’hôpital par les sapeurs-pompiers. Il présente des ecchymoses à la face et une possible lésion à l’oeil – il devait subir des examens de la cornée ce mercredi.

Les trois individus parviendront à prendre la fuite, abandonnant le véhicule qui appartient à un individu défavorablement connu de la police. Le voilà visé par une enquête pour tentative de meurtre sur personnes dépositaires de la force publique. Enquête confiée à la sûreté départementale, précise Parvine Derivery, adjointe au procureur de la République de Nice. Le parquet a, en outre, retenu le refus d’obtempérer et les violences volontaires. Les trois policiers municipaux ont déposé plainte.