Gard : Poursuivi par un véhicule de la BAC, le conducteur mineur percute violemment une voiture de gendarmerie

©️Stéphane Bommert

Deux gendarmes ont été blessés dans la nuit de vendredi à samedi, leur véhicule a été percuté par celle d’un fuyard.

Tout commence dans la soirée, à Saint-Jean-du-Pin, une voiture avec à son bord quatre occupants, est pistée par les policiers. La police municipale suit le véhicule puis le perd. Comme le relate France Bleu, celui-ci est repéré un peu plus tard par la vidéosurveillance.

Un équipage de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) prend en chasse le véhicule qui prend la fuite vers l’ouest. La gendarmerie est alertée et l’une des patrouilles d’Anduze, qui a été prévenue est en train de manœuvrer pour intercepter la voiture des fuyards quand celle-ci percute violemment le véhicule des militaires.

À Lire :  Calais : Trois policiers blessés le soir du nouvel an après des tirs de mortier

Le choc est violent, le véhicule de gendarmerie vole huit mètres plus loin. Les deux gendarmes se trouvant à l’intérieur s’en sortent avec de fortes contusions mais heureusement sans blessure grave.

La voiture des gendarmes est hors d’état, la voiture poursuivie également et commence à prendre feu. Les quatre protagonistes sortent du véhicule et sont aussitôt maitrisés par les policiers, non sans mal. Notamment le conducteur, âgé de 17 ans.

Finalement maîtrisé, il est hospitalisé pour suspicion de blessure suite à l’accident. Ce samedi matin, le jeune homme n’était plus dans la chambre de l’hôpital et avait filé. Identifié, sa famille a été prévenue. Les forces de l’ordre ne vont sans doute pas tarder à l’interpeller…