Candidat de télé-réalité et policier : Zoubir visé par plusieurs enquêtes administratives de la police nationale

Capture Twitter @TPMP

Policier au commissariat du XVIème arrondissement de Paris, Zoubir Bouzidi a participé à un programme de téléréalité diffusé sur W9 pendant un congé maladie et sans l’accord de sa hiérarchie.

Depuis quelques jours, le jeune homme de 25 ans fait beaucoup parler de lui. Celui-ci a pris part au tournage des «Princes et les princesses de l’amour» durant une période de congé maladie et sans avertir sa hiérarchie. L’homme diffuse également des vidéos sur les réseaux sociaux en revêtant sa tenue professionnelle de policier. Comme le relate Le Figaro, autant de fautes qui ont conduit son employeur à ouvrir plusieurs enquêtes administratives.

Ce mardi, il était l’invité de Touche pas à mon poste et a confirmé qu’il n’avait pas prévenu sa hiérarchie de sa participation au programme de romance de W9. Zoubir Bouzidi a ensuite expliqué être «en rupture avec l’institution en général». «Tous les délires de contrôle au faciès et de racisme, beaucoup de comportements me gênaient dans la police». Dénonçant l’attitude «xénophobe» de certains de ses collègues.

Suite à ses déclarations, la préfecture de police a immédiatement réagi, via une vidéo publiée sur Twitter.

La préfecture de police a affirmé que «toutes les conséquences en seront tirées dans les enquêtes administratives qui le concernent et prendront en compte les propos qu’il vient de tenir».